Les équipements de sécurité

En été comme en hiver, quelle que soit la météo : votre équipement est votre seule protection en cas d’accident. Il permet de réduire la gravité de vos blessures et bien souvent de vous sauver la vie.

L’équipement du conducteur et de son passager

Deux-roues motorisé : l'équipement obligatoire du conducteur et de son passager

Le casque

Le port d’un casque est obligatoire, pour le conducteur et son passager.

Préférez un casque intégral plutôt qu’un "jet" qui ne protège pas la mâchoire et le visage en cas de chute. N’oubliez pas que s’il n’est pas attaché, le casque est inutile.

Le non port effectif du casque (sur la tête et obligatoirement attaché) est passible d’une amende forfaitaire de 135 € et votre deux-roues motorisé peut être immobilisé.

Choix et entretien du casque

Le choix. Pensez à porter vos lunettes de vue pour l’essayage du casque. Quand vous l’essayez, il doit vous serrer un peu. Pour savoir s’il est adapté, mettez-le sans serrer la jugulaire et secouez plusieurs fois la tête : le casque ne doit pas bouger. Il ne doit pas non plus trop vous serrer notamment ne pas appuyer au niveau du front : demandez à un vendeur de vous conseiller.

L’entretien. Après un choc important (accident ou simplement casque qui tombe), il est impératif de le changer. Les matières absorbantes ne peuvent supporter qu’un seul impact : en cas de nouveau choc, elles ne vous protégeront plus. Pour nettoyer votre casque, utilisez de l’eau savonneuse (jamais de solvant).

Il est préconisé de changer de casque tous les cinq ans en moyenne.

Les gants

Le port de gants homologués CE-EPI (Équipement de Protection Individuelle) est obligatoire, pour le conducteur et son passager.

Ils doivent couvrir les poignets et peuvent être renforcés (coques).

Il existe 2 niveaux de protection :

  • niveau 1 parfaitement adapté aux usages urbain
  • niveau 2 pour un usage routier plus intensif (usage hors agglomération, intensif ou professionnel)

Le non port de gants homologués est passible d’une amende forfaitaire de 68 €.

Les vêtements

Portez des vêtements qui protègent toutes les parties du corps : pas de short, pas de jupe, pas de tee-shirt/débardeur. La moindre chute va vous peler la peau sur une grande surface et laisser des cicatrices définitives.

Les magasins spécialisés proposent un grand choix de vestes adaptées pour les usagers de petites cylindrées qui ne voudraient pas porter des vêtements trop "moto". Pantalons et vestes en toile de jean sont parfois suffisants, il s’en vend même des modèles avec des protections proches de celles des équipements de protection individuels (EPI) :

  • les blousons de moto : coques et dorsale certifiées CE, cuir épais, renforts (Kevlar ou Cordura) aux coudes et épaules… Ils disposent d’éléments rétro-réfléchissants permettant d’être mieux vu.
  • les pantalons de moto sont épais et très résistants à l’abrasion. Ils ont des renforts certifiés CE aux hanches, aux genoux et aux tibias.

Évitez doublures en nylon, plastique, tergal qui, à même la peau, fondent en cas de chute et de glissade sur le bitume, et occasionnent de graves brûlures.

Les chaussures

Portez des chaussures fermées et qui couvrent vos chevilles. Avec des chaussures de ville ou de sport, une chute même petite peut provoquer des blessures graves.

L’idéal, ce sont les bottes ou bottines de moto qui protègent vos chevilles. Renforcées au niveau du tibia, c’est un atout supplémentaire pour éviter les fractures ou entorses.

Il existe des bottes ou chaussures homologuées CE-EPI.

Le gilet de haute visibilité

Le gilet de haute visibilité est doté d’éléments rétro-réfléchissants qui permettent de vous rendre visibles des autres usagers de la route en cas de panne ou d’accident.

S’il n’est pas obligatoire de le porter en circulation, il est obligatoire de le détenir. En cas de contrôle, l’amende est de 11€ en cas de non possession, et de 135€ en cas de non port dans une situation d’urgence.

Le plus souvent jaune ou orange, il doit répondre à la norme EN 471 ou EN 1150. Chasuble, veste ou gilet mais en aucun cas un simple brassard.