La piste d’éducation routière CRS/Attitude Prévention

Piste éducation routière crs attitude prévention_2U

L’association Attitude Prévention, qui regroupe tous les assureurs français, s'est associée en 2001 aux CRS pour initier les jeunes conducteurs de deux-roues motorisés aux bonnes pratiques en matière de sécurité. Chaque année, une vingtaine d'opérations sont ainsi organisées sur tout le territoire, permettant d’initier près de 10 000 personnes.

La piste d’éducation routière est accessible dès 14 ans, pour les scolaires ou le grand public en fonction de la période.

Infographie 07.2018 piste CRS/Attitude Prévention

Déroulement de la piste d’éducation routière CRS/Attitude Prévention

L'initiation proposée sur la piste CRS/Attitude Prévention comporte à la fois les bases de la conduite d’un deux-roues sur une quinzaine de machines de 50 à 125 cm3 et des ateliers et démonstrations, notamment un test permettant de simuler l'effet sur un casque d'un choc à 30 km/h.

  • Première partie, la théorie : rappel des règles du code de la route et spécificités du deux-roues puis séance de home trainer, un simulateur de moto fixe destiné à la découverte de ses commandes et de leur utilisation.
  • Deuxième partie, la pratique sur la piste : d'abord en "double commande" avec un moniteur en place arrière puis en solo, afin d’acquérir les bons gestes et les réflexes vitaux.

La piste d'éducation routière CRS/Attitude Prévention en vidéo

Retrouvez ci-dessous des témoignages d’élèves initiés sur notre piste, le témoignage de leurs professeurs, et quelques conseils pratiques du chef de piste.

Savoir agir en cas d’accident

La conduite à tenir en cas d’accident de la route est enseignée lors des ateliers théoriques de la piste d’éducation routière CRS/Attitude Prévention.

En cas d’accident, vous devez :

  • signaler les lieux de l’accident bien en amont s’il est après un virage ou un sommet de côte : faites de grands gestes à l’approche des véhicules.
  • ne pas toucher au blessé, sauf dans les cas extrêmes : incendie, noyade, risque de chute… Dans ces cas, il ne faut jamais tirer le blessé par les membres.
  • ne jamais donner d’eau à un blessé. S’il doit être anesthésié par la suite, il devra être à jeun.
  • appelez le 15 ou le 112, à partir d’un fixe ou d’un portable.
  • indiquez-leur le lieu de l’accident, le nombre de victimes, leur état. Retenez le nombre et le type de véhicules.

Trois lettres pour se rappeler les gestes qui sauvent en cas d’accident :

  • P : protéger.
  • A : alerter.
  • S : secourir.