L’assurance pour ses dommages matériels et corporels

En plus de l’assurance responsabilité civile obligatoire, il est aussi possible d’assurer son cyclomoteur pour ses propres dommages matériels ou corporels, notamment si vous avez un accident seul ou que vous êtes responsable.

 

Les dommages* subis par le deux-roues motorisé

La garantie dommages tous accidents

Elle permet de couvrir* tous les dégâts matériels du deux-roues, quel que soit le type d’accident ou la faute commise par son conducteur.

La garantie dommages collision

Elle n’est valable qu’en cas de collision avec un piéton, un autre véhicule ou un animal dont le propriétaire est identifié.

Certains accessoires hors-série ne sont pas toujours couverts. Pour qu’ils puissent être pris en charge par cette garantie, demandez-le à votre assureur au moment où vous souscrivez votre contrat.

Attention ! Si vous avez consommé de la drogue ou avez un taux d’alcoolémie supérieur à celui autorisé, les 2 garanties précédentes ne joueront pas.

Les garanties incendie et vol

Ces garanties permettent de recevoir une indemnité* égale à la valeur du véhicule le jour de l’incendie ou du vol, ou à une valeur précisée dans le contrat.

La garantie incendie couvre aussi les conséquences d’une explosion, de la foudre ou d’une combustion spontanée.

Le contrat d’assurance que vous signez contient les conditions dans lesquelles la garantie vol s’applique, ainsi que le détail des indemnisations.

Votre assureur peut vous demander de vous prémunir du vol de votre deux-roues motorisé en vous demandant :

  • de faire graver des pièces,
  • d’utiliser un antivol "U" homologué,
  • d’utiliser une alarme,
  • de ne pas laisser votre véhicule dehors la nuit,
  • etc.

Le vol d’accessoires et de pièces de rechange n’est en général pas couvert. Il peut l’être s’il y a eu en plus une tentative de vol du véhicule ou effraction du local dans lequel le véhicule est garé.

Le délai du versement des indemnités est indiqué dans votre contrat mais prend en général 30 jours. Si entre temps, le deux-roues est retrouvé, une indemnisation des éventuels dégâts causés par les voleurs est prévue.

Le vandalisme peut être couvert en annexe à la garantie vol, dans des limites qui varient d’un contrat à l’autre.

Les garanties obligatoirement attachées aux garanties dommages facultatives

Si votre contrat comporte une garantie dommages au véhicule telles que celles énoncées ci-dessus tôt (tous accidents, dommages collision, vol, incendie…), le deux-roues est automatiquement couvert en cas de catastrophe naturelle, catastrophe technologique, tempête et attentat.

Les options spécifiques pour les deux-roues motorisés

Des garanties supplémentaires existent également pour tous les types de deux-roues motorisés :

  • la garantie du casque,
  • la garantie des accessoires hors-série en cas de vol total du véhicule ou d’un dommage (top case, bulle…),
  • la garantie contre la détérioration des équipements de protection du motard (gants, blouson, combinaison, airbag…) après un accident couvert par une garantie dommages,
  • la garantie des bris d’optiques en cas de casse ou fêlure des éléments vitrés du deux- roues,
  • une option intempéries peut être proposée et prend en compte une utilisation du deux-roues en fonction de la saison. La période de non-utilisation, le plus souvent comprise entre trois et six mois (l’automne et l’hiver), est déterminée au moment de souscrire.

Que vous ayez un accident tout seul, ou que vous soyez responsable d’un accident, il est particulièrement recommandé de s’assurer pour ses propres dommages corporels.

Les dommages subis par le conducteur

Lorsque le conducteur est blessé dans un accident de la route dans lequel il est fautif ou dans lequel aucun responsable n’est désigné, la garantie du conducteur lui permet d’être indemnisé.

Par exemple cette garantie prend en charge, selon les contrats d’assurance :

  • les frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques, d’hospitalisation et de prothèses,
  • le préjudice financier* lié à un arrêt de travail ou à une atteinte permanente à l’intégrité physique (handicap),
  • le préjudice des ayants droit (les bénéficiaires) consécutif au décès.

Les assureurs proposent deux formules de garanties :

  • forfaitaire : on détermine un capital d’argent par contrat, en cas d’incapacité permanente ou de décès. Sans précision particulière, ce capital s’additionne aux indemnités qu’un tiers responsable peut être amené à verser.
  • indemnitaire : l’assureur indemnise la totalité du préjudice de l’assuré, avec, parfois, des plafonds de garantie et une franchise.

Attention ! La plupart des contrats excluent de la garantie les personnes qui conduisent :

  • en état d’ivresse,
  • après avoir consommé de la drogue,
  • sans le permis,
  • sans l’accord du propriétaire du véhicule.

Retrouvez tous les informations sur l’assurance de votre deux-roues motorisé sur le site de la Fédération Française de l’Assurance.

* Lexique :
"Les dommages subis ou causés" - L’ensemble des dégâts matériels ou physiques (corporels).
"L’assurance indemnise" – L’indemnité est la somme versée par votre assureur pour réparer le tort subi.
"L’assurance couvre" – Chaque assurance couvre des risques définis, c’est-à-dire qu’elle prévoit des indemnités dans les cas précis décrits par cette "couverture".
Préjudice financier – Il s’agit d’un manque à gagner ou d’une perte d’argent (réelle ou estimée : perte de profits ou d’espoir de profits).